Pour l’UEL, la démarche sécurité-santé au travail s’inscrit dans un concept global de responsabilité sociale de l’entreprise. La culture entrepreneuriale qui découle de la stratégie de prévention du risque en entreprise est un élément clé de la compétitivité économique et permet d’augmenter la compétitivité, de maintenir, voire de gagner des marchés. Elle est mise en place et accompagnée par le chef d’entreprise qui sensibilise les salariés et les partenaires.

Afin de promouvoir durablement l’excellence et le transfert du savoir-faire en matière de gestion et de suivi dans les domaines de la sécurité et de la santé en entreprise, l’UEL, à travers l’INDR, organise régulièrement depuis 2008 un ensemble de manifestations dédiées à la sécurité et à la santé en entreprise, et ce en partenariat avec l’Association d’assurance accident, ArcelorMittal et depuis 2011 AXA Assurances Luxembourg.

SST Logo def

VISION ZERO

Les acteurs nationaux ont signé le 24 mars 2016, une charte nationale "VISION ZERO" pour redynamiser la sécurité et la santé au travail, laquelle se décline en trois objectifs pour la période 2016 à 2022 :

  • prise de conscience des décideurs, des délégués à la sécurité, plus généralement de tous les salariés et de tous les autres acteurs impliqués des avantages qu’offre une approche systémique voire intégrée de la sécurité et de la santé au travail,
  • diminution de 20% du taux de fréquence national, tous secteurs confondus, des accidents liés au travail par rapport à 2014 (taux de fréquence de 5,37%), en dirigeant un effort particulier aux secteurs à risques les plus élevés,
  • à moyen et long terme, l’objectif de la « VISION ZERO » demeure la diminution continue du nombre des accidents graves et mortels, c’est-à-dire zéro mort, zéro blessé grave.

Les signataires de la charte nationale VISION ZERO sont : le Ministère de la Sécurité sociale, le Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Economie sociale et solidaire, le Ministère de la Santé, le Ministère du Développement durable et des Infrastructures, le Ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative, le Ministère de l'Intérieur, les syndicats nationaux CGFP, LCGB et OGBL ainsi que les initiateurs de la charte, l'Association d'assurance accident, l'UEL et l'INDR.

Vison Zero-Logo-reduit

Trajet, sécurisons-le!

Depuis la présentation de son étude sur les accidents du travail réalisée en 2002, l’UEL constate une baisse constante des accidents du travail, le taux de fréquence par 100 salariés travaillant à temps plein étant passé de 11,08 en 2000 à 6,28 en 2010. Toutefois, si la tendance des accidents du travail dans leur ensemble est à la baisse, il n’en va pas de même pour la proportion des accidents de trajet et de mission qui a considérablement augmenté pendant cette même période. En effet, un accident du travail sur 4 est imputable à une collision en circulation routière. Selon les années, un accident mortel du travail sur deux est dû à un accident de la route.

Forte de ces constats, l’UEL a, ensemble avec des acteurs nationaux engagés dans la prévention des accidents de la route, lancé en 2004 puis en 2012, une vaste campagne d’information et de sensibilisation à l’adresse des entreprises avec pour objectif de diminuer le nombre des accidents de trajet et de mission. Le succès de telles campagnes dépendent non seulement de la collaboration des entreprises, mais également de celle des salariés, premiers concernés par cette problématique, afin de développer une meilleure prise de conscience des risques liés à l’acte de conduire. Conduites sous le logo « TRAJET, sécurisons-le! » ces campagnes s’inscrivent dans la politique de développement durable poursuivie par les organisations patronales et concrétisée par l’adoption d’une charte par l’UEL en date du 31 octobre 2003. L’UEL est par ailleurs signataire de la charte européenne de la sécurité routière.

Trajet-Logo

Documents

Pour en savoir plus

La promotion de la compétitivité de l’économie nationale est un souci majeur et constant de tous les acteurs économiques. Pour assurer une croissance économique durable, pérenniser les systèmes de sécurité sociale et financer le progrès social, il est indispensable d’améliorer constamment l’attractivité et la compétitivité de l’économie luxembourgeoise par la mise en place d’un environnement législatif et réglementaire favorable aux entreprises.

L'UEL élabore, de concert avec ses membres, les positions des entreprises sur des sujets interprofessionnels, les défend auprès des pouvoirs publics et des syndicats et les présente aux médias. L’UEL s’engage activement dans le débat sociopolitique, dans le respect du développement durable et de la responsabilité des entreprises.

 

 

Sur tous les sujets qui sont de son domaine de compétence, l'UEL est régulièrement amenée à élaborer des dossiers de fond pour soutenir ses prises de positions. Les domaines concernés sont : l'économie et la fiscalité, l'emploi et les relations de travail, la sécurité sociale, le développement durable, l'éducation et la formation, la simplification administrative, la concurrence... En toute transparence, l'UEL publie ses réflexions.