18 Nov

2013

L’Union des Entreprises Luxembourgeoises a été surprise par l’échange dans les médias entre la Chambre des salariés et Monsieur le Ministre de la Sécurité sociale annonçant une manipulation, voire un blocage, du mécanisme de l’ajustement des pensions pour éviter une adaptation à la baisse des pensions. 

Pour rappel : Au Luxembourg, les pensions bénéficient, en sus de l’indexation automatique, d’un ajustement au niveau général des salaires. Il est à relever que l’ajustement est un système qui peut théoriquement agir à la hausse comme à la baisse. L’annonce inattendue faite par le Ministre semble vouloir ajouter un effet de cliquet au mécanisme afin d’empêcher le système de revenir en arrière et pour le forcer ainsi à aller toujours de l'avant.

Une telle décision, si elle devait être mise en œuvre, serait un précédent particulièrement malvenu pour essentiellement deux raisons :

  • quant à la gouvernance : Il est peu élégant d’abandonner un principe de la réforme des pensions sans débat ni consultation des partenaires sociaux, uniquement pour des raisons de convenance et surtout sans argument de fond qui plaiderait à légiférer dans ce sens, le tout alors que le pays se trouve en pleine recomposition gouvernementale et avant même l’existence d’un programme de gouvernement.
  • quant au fond : En ces temps de prise de conscience sur l’état réel de nos finances publiques, il apparaît peu opportun d’alimenter le sentiment erroné que les pensions pourraient continuer à inexorablement augmenter quel que soit le sort du reste du pays. En effet, le nouveau gouvernement devra, bon gré, mal gré, affronter la réalité et annoncer bientôt aux électeurs et aux assurés que la récente réforme ne suffira pas à garantir la survie à moyen terme du système.

Si le nouveau gouvernement entend effectivement s’orienter dans le sens d’un blocage momentané de l’ajustement, l’UEL se doit d’ouvrir dès maintenant le débat visant un blocage définitif de l’ajustement aux salaires. En effet, le taux de remplacement exorbitant au Luxembourg en comparaison internationale et le maintien de l’indexation automatique des pensions à l’évolution des prix, ne laissent pas d’autre choix que de sauver le système des pensions par une suppression de l’ajustement (voir notre publication “Une retraite pour tous”).

UEL, le 18 novembre 2013

12 Nov

2013

 INDR-Remise label-ESR-2013-11-11-bis

Le 11 novembre 2013, le label ESR a été remis officiellement à 14 entreprises ayant répondu avec succès aux critères de la démarche de labellisation de l’INDR. 6 entreprises ont été nouvellement labellisées et 8 entreprises ont été relabellisées.

Lire la suite : Remise officielle du label « Entreprise Socialement Responsable – ESR » à 14 entreprises

06 Nov

2013

Suite à la présentation faite lors de la réunion quadripartite de ce jour relative au budget 2014 de la Caisse nationale de santé (CNS), l’UEL souhaite exprimer sa désapprobation sur la manière dont ce budget est présenté. 

Tout d’abord l’UEL constate que notre PIB stagne, mais que les dépenses de la sécurité sociale continuent à augmenter et ce plus vite que les recettes. Cet effet ciseaux met à nouveau en évidence le problème structurel du financement de notre système de santé.

Lire la suite : L'UEL désapprouve la présentation du budget 2014 de la Caisse nationale de Santé

03 Nov

2013

L’Assemblée plénière de la Chambre des Métiers du 30 septembre 2013 a désigné à l’unanimité Tom Wirion pour succéder à Paul Ensch, Directeur Général de la Chambre des Métiers. 

Après 20 années à la tête de la Chambre des Métiers, Paul Ensch quittera ses fonctions à la fin du premier trimestre de 2014.

Lire la suite : Tom Wirion a été désigné pour succéder à Paul Ensch

La promotion de la compétitivité de l’économie nationale est un souci majeur et constant de tous les acteurs économiques. Pour assurer une croissance économique durable, pérenniser les systèmes de sécurité sociale et financer le progrès social, il est indispensable d’améliorer constamment l’attractivité et la compétitivité de l’économie luxembourgeoise par la mise en place d’un environnement législatif et réglementaire favorable aux entreprises.

L'UEL élabore, de concert avec ses membres, les positions des entreprises sur des sujets interprofessionnels, les défend auprès des pouvoirs publics et des syndicats et les présente aux médias. L’UEL s’engage activement dans le débat sociopolitique, dans le respect du développement durable et de la responsabilité des entreprises.

 

 

Sur tous les sujets qui sont de son domaine de compétence, l'UEL est régulièrement amenée à élaborer des dossiers de fond pour soutenir ses prises de positions. Les domaines concernés sont : l'économie et la fiscalité, l'emploi et les relations de travail, la sécurité sociale, le développement durable, l'éducation et la formation, la simplification administrative, la concurrence... En toute transparence, l'UEL publie ses réflexions.